September 20

PhobosGrunt les Américains naideront pas les Russes à comprendre léchec

first_imgPhobos-Grunt : les Américains n’aideront pas les Russes à comprendre l’échecSelon l’Agence spatiale russe, les Etats-Unis n’auraient pas accepté de prendre part au rapport établissant les causes de l’accident de la sonde Phobos-Grunt. Les conclusions finales seront publiées la semaine prochaine.Depuis la chute de la sonde Phobos-Grunt, l’Agence spatiale russe n’a plus qu’une idée en tête : découvrir les causes de l’accident qui a conduit l’engin à rater son orientation vers la lune martienne Phobos. Pour l’heure, les équipes semblent envisager plusieurs hypothèses et tentent de les vérifier. Mais si les Etats-Unis et l’Europe ont participé aux opérations destinés à récupérer la sonde, aujourd’hui, les Américains semblent ne plus vouloir y prendre part. À lire aussiBoisson, météorite et Facebook, les actus sciences que vous devez connaître ce 5 septembreEn effet, Anatoli Chilov, directeur adjoint de Roskosmos a indiqué que les Etats-Unis avaient refusé de prendre part à une expérience permettant d’établir les causes de l’accident de Phobos-Grunt. “Roskosmos a officiellement invité la partie américaine à participer à l’enquête mais a reçu un refus”, a t-il ainsi indiqué cité par RIA Novosti. Selon le directeur, ceci n’empêchera pas toutefois d’achever le rapport final qui sera publié la semaine prochaine.La sonde Phobos-Grunt était chargée de prélever des échantillons sur le sol de Phobos, une des lunes de Mars mais le lancement de la sonde depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) a échoué le 9 novembre 2011. Le 16 février, les fragments de l’engin russe sont retombés dans le Pacifique. Le 28 janvier 2012 à 09:38 • Maxime Lambertlast_img read more